Premier stage de lutte contre l’achat d’actes sexuels mis en place à l’ARILE

Le projet présenté par l’ARILE a été retenu par Madame la procureure de la République près le tribunal de grande instance de Meaux.

Ce nouveau stage, dont la première session a eu lieu en le 7 décembre 2018 a réuni 12 personnes, s’inscrit dans les mesures alternatives aux poursuites développées par le parquet de Meaux.

Le stage payant d’une journée, a été co-animé par un juriste et une psychologue de l’ARILE et un formateur de l’association l’Amicale du Nid.

Les objectifs sont de faire prendre conscience de la place des femmes en situation de prostitution, véritables victimes, et d’éviter la récidive des contrevenants.

2018-12-21T15:11:58+00:00vendredi 21 décembre 2018|